•  

    Mardi 14.08.12

     

    On s’imprègne doucement de la vie argentine, ses habitudes, sa langue, et son rythme de vie. Sur ce dernier point j’ai du mal, diner a 23h et coucher avant la digestion ouahhh !!!!!!!

    Je me demande comment font les argentins pour se lever tôt pour le boulot le lendemain.

     

    On a été deux jours de suite à Buenos Aires capital, toujours bien différencier avec BA province, en prenant les mesures de sécurité nécessaires pour la visite de cette ville, surtout en tant qu’oberlargois. Il faut rester très prudent, ne pas trop jouer au touriste-photographe et partir avec peu d’argent sur soi. Le plus dangereux finalement c’est que l’ambiance y est telle que nous oublions rapidement les conseils. C’est une jolie ville, ou nous passons d’une ambiance populaire à la Boca, au coin des anciens dockers réaménagés en quartier de luxe.En traversant les vieux quartiers années 30 nous sommes transportés  à l’époque de l’aéropostale où dans les vieux bars on pourrait rencontrer St. Exupéry  en discussion avec Guillemet.Au 19eme les immigrants italiens et espagnoles s’installèrent dans ces deux quartiers ; la Boca et San Telmo, le premier se distingue par ses maisons colorées de tôles ondulées et le second par le marché des antiquités et les danseurs de tango(sensualité et force) que l’on trouve dans les vieux cafés argentins, une atmosphère d’autrefois dans ses bâtiments coloniaux.  Le plus récent des barrios est PuertoMadera, anciens entrepôts en brique reconvertis en loft, endroit hyper branché avec ses restaurants, ses bureauxà l’architecture original, un chouette coin pour se balader le long du rio mais très huppé.

     

    Côté gastronomie vaut mieux ne pas être végétarien, carne midi et soir ; les parrillas (grill) sont a chaque coin de rue, mais on sent aussi l’influence italienne sur les cartes ; pizza, pasta, risotto …. Le sandwich argentin, l’empanada est délicieux, sorte de chausson à la viande, au maïs, ou fromage/jambon, c’est parfait pour le midi accompagné d’une salade, et ouiiiiiii …… en cherchant bien sur la carte on trouve un peu de légumes ou quelques assiettes de salade. Je vais en faire mon plat de midi dorénavant, tellement c’est bon mais aussi pour manger un repas un peu près léger une fois par jour. Les argentins sont énormément sucrerie, le dulce de leche (confiture de lait, genre de caramel) a toutes les sauces, pfff !!! C’est sucre sucre, faut aimer. Pour la boisson, nous n’avons pas encore eu l’occasion de boire un bon vin argentin, …………… pour l’instant, par contre on ne se prive pas de Quilmes, la bière  local.

     

    Voilà pour nos premiers pas sur le sol argentin.  

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    sabine68
    Jeudi 16 Août 2012 à 09:33

    Salut vous deux,


    j'ai regardé les photos et franchement on se croit vraiment a une autre époque c'est super coloré , ça donne envie de tout visiter ; quand à la bouffe je pense qu'il n'y a pas de regret à avoir c'est très appétissant.


    bonne ballade


    gros gros bisous


    sab et pat


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :