• Lundi 01.10.12

       Lundi 01.10.12Ce matin un réveille-matin made in Schweitzerland, ne manquait que le coucou, super « Frühstück » ; pain, fromage, confiture, müsli ….de quoi sauter le déjeuner et prendre des forces pour sortir de la banlieue de La Paz. Un arrêt rapide chez un vendeur de lubrifiant pour acheter du liquide de frein, avant d’attaquer la jungle urbaine. Première chose,  trouver la route de Capacabana (pas la célèbre plage brésilienne), et comme d’hab. c’est pas une mince affaire. Zigzaguer entre les piétons, les taxis, les bus, les camions… dans un tumulte incroyable, demander notre chemin sans arrêt aux feux rouge pour nous rassurer d’être sur la bonne route. Tous nos sens sont en éveilles, la tension au maximum dans ce gros chaos. Après une bonne heure et demie, enfin on en voit le bout. Et très vite les paysages changent, la campagne avec ses champs, ses près, ses arbres. D’un côté au loin la cordelière enneigée, et de l’autre ce grand lac qu’est le lac Titicaca. Une très belle route côtière, qui nous fait un peu penser au littoral méditerranéen,  peu de circulation, que du bonheur. On arrive à la péninsule de Huata, lieu ou faut prendre le bac pour rejoindre la péninsule de Copacabana.  A peine arrivée, une voiture en attente et déjà le passeur nous fait signe de monter sur son bac. On en croit pas nos yeux, l’état de celui-ci ressemble furieusement à ceux qu’on peut trouver en Afrique. Heureusement que le passeur nous a donné un coup de mains pour embarquer et débarquer nos machines. Il fallait bien viser et rester sur les planches stables, vu l’écartement de celles-ci. Fallait impérativement suivre les oscillations du bateau et maintenir fermement nos motos sinon elles partaient à la renverse. Ensuite nous restait 40 km avant d’arriver à la ville. Encore une fois, nous sommes subjugués par la beauté du paysage et de cette route qui serpente entre les collines avec comme horizon le lac d’un bleu profond. On en oublie l’altitude, 3800m, et on se croirait presque sur des îles grecques. Nichée entre deux collines, Capacababa est une petite ville pleine de charme, des aires de vacances !!!

     


  • Commentaires

    1
    Weber Claude
    Jeudi 4 Octobre 2012 à 10:40

    Bonjour Sylvie & Guy,

    Un grand merci et bcp de schmoutz de nous tous pour votre carte, et qui ira dans la collection pour notre petite Louise. Ce n'est pas rien une carte du Chili.....C'est un plaisir de lire vos commentaires et vos photos nous enchantent. En tous cas bravo pour la rédactrice et photographe. Comme toujours, c'est de la redite...soyez prudent, bonne route et continuez de nous faire rever. Bisous bisous de nous, Claude, Danièle, Nicolas & Nathalie et des petits mimis de Louise !!!!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :