• Lundi 03.12.12

    Lundi 03.12.12  Ca y est les motos affichent 20 000km de périple en Amérique du Sud !

     Las de cette Route 3, trop de camions, trop de pampa, trop de monde sur la route, pas assez de reliefs et pas encore envie de rejoindre la capitale. Finalement il nous reste 3 semaines de voyage, alors pourquoi se priver des belles régions qu’il nous reste à découvrir. Un coup d’œil sur la carte, un regard complice, et GO ! C’est décidé on met le cap à l’ouest pour rejoindre Bariloche et visiter la région des lacs, un crochet de 2000km. Ensuite, on passe à Buenos Aires chez Elisabeth pour faire le point avec les motos et cap sur les chutes d’Iguazu  à 1500 km au nord de la capitale.  On sera à Buenos Aires pour la fin de semaine et d’ici là nous aurons 22500km aux compteurs, et surtout aux pneus avant ;-) qui sont déjà plus que limites . Ma moto commence à montrer quelques signes de faiblesse du côté des soupapes. Une révision serait nécessaire, mais on va éviter les frais. Donc checkup des motos, et contact avec Dakar Moto pour préparer le retour. Selon le temps nécessaire à la mise en caisse on fera le choix, soit y aller en bus soit y aller à moto. Pour ma part le choix serait vite fait, ces longues journées en solitaire sur ces routes me donnent pas envie de rejoindre la masse touristique , et l’avantage de la moto c’est d’être très autonome sur place. Mais bon…. à voir.

    On prend donc une route transversale pour rejoindre Esquel au pied de la cordillère, à 700km, où nous passerons une nuit avant de rejoindre S. C. de Bariloche demain. Après 300km nous arrivons dans la vallée de los Altares, une merveille. On verrait surgir des cowboys qu’on ne serait pas étonné, tellement ce lieu nous fait penser au grand Ouest américain. Le paysage est grandiose, des formations rocheuses gigantesques sculptées depuis des années par le vent, l’eau et l’érosion. Le rio Chubut, bordé de cyprès, trace tranquillement son chemin au milieu de ces roches. Une route légèrement sinueuse, traverse ce décor, ouf ! à nouveau seul à parcourir ces étendus, un régal  ……..mais toujours avec un vent très violent comme compagnon . Déjà, des collines se dessinent à l’horizon, qui au fur et à mesure se transforment en montagnes enneigées. On retrouve la cordillère et la beauté multicolores de ses reliefs. Ainsi que des températures plus fraiches mais sans regret le panorama est superbe !

     


  • Commentaires

    1
    sabine68
    Mardi 4 Décembre 2012 à 08:23

    Salut vous deux,


    eh bien c'est à nouveau et toujours de superbes paysages que vous nous faites découvrir c'est génial. Au fait moi aussi j'ai 200 km au compteur de ma moto à un zéro près c'est pareil   HI HI HI


    gros bisous et à bientôt (maintenant on peut commencer à le penser très fort)


    sab

    2
    Alain et Fabienne
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 22:30

    ça sent un peu la déprime, c'est sûr le voyage touche à sa fin. Allez, n'y pensez pas trop, profitez à fond des dernières semaines comme cela en plus nous aussi on profite de voyager grâce à vous et aux superbes photos. On vous laisse il faut déblayer la cour!!!! Tout le monde n'a pas 28°C..... Bises à vous deux

    3
    Le cousin
    Vendredi 7 Décembre 2012 à 11:20

    J'ai d'ailleurs reçu un message des Indiens locaux qui vous surnomment " Visages pâles au drôle d'accent".

     

    Va comprendre......

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :