• Mardi 16.10.12

    Mardi 16.10.12 

    Dès 7h30 on est sur la route, passage de douane Pérou/Chili aujourd’hui faut prévoir le temps de dédouanement. A la sortie de la ville, j’aperçois un condor au-dessus de nous, on dirait qu’il vient  nous dire au revoir. Un panorama désertique et la route qui suit le relief des dunes. C’est vraiment incroyable, après avoir parcouru des formations rocheuses multicolores, c’est maintenant des étendus de sable rouge, ocre, blanc, gris qu’on  traverse et toujours des oasis séparant les vallées. Grâce au rio qui descend des volcans, les villageois peuvent irriguer leurs champs. On y trouve des prés avec de l’herbe bien verte pour les bêtes, et les vignes qui serviront à faire le Pisco. Je me dis qu’avec le changement climatique, si ces rios devenaient secs ça en serait également fini de ces îlots de verdures. Ces vallées fertiles deviendraient aussi désertiques que les collines aux alentours et la population locale devrait se déplacer, quitter leur milieu. A 20km de Tacna, les postes de douane. Côté Pérou, pendant qu’on attend pour les formalités pour quitter le pays, on rencontre un béhèmiste chilien, habitant Bordeaux. Il n’y a pas de hasard ; arrivant de Santiago on lui demande s’il connait un garage BMW pour faire les révisions des motos. Les concessionnaires motos BMW n’ont pas d’atelier, ils ne font que vendre et c’est pour cela qu’on n’a pas de réponse aux messages. Il nous file l’adresse d’un atelier indépendant pro des GS à Santiago, chez qui il a fait réparer sa machine. Entre deux portes il nous explique qu’il va jusqu’à New-York et qu’il tourne un documentaire. On en saura pas plus, merci, bon voyage et ciao…. Vient ensuite les formalités pour rentrer au Chili. On se retrouve les premiers d’un groupe de motards et les douaniers n’avaient pas envie de faire d’excès de zèle. Le service d’hygiène a été assez souple, pas de fouille trop poussée,  idem pour la douane, on a eu rapidement les précieux sésames pour rentrer au Chili.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :