• Vendredi 23 / Samedi 24.11.12

    Vendredi 24 / Samedi 25.11.12 

    A nouveau en décalée sur le blog, trois jours de retard. Mais sachant la dureté du voyage ces derniers jours, on sera bien pardonné ;-) Faut dire que la Terre de Feu se mérite. 

     Vendredi :

     On a ressortie l’équipement grand froid pour continuer notre route vers le Sud. La neige est tombée dans la nuit et à recouvert les collines d’un léger manteau blanc, un avant goût de l’hiver alsacien qui nous attend chez nous ;-) On envisage de rejoindre Punta Arenas dans la soirée, mais le froid et le vent nous font revoir notre itinéraire. La route est bonne mais les conditions difficiles, ça caille, nos mains son gelées, toujours ce vent violent qui nous pénètre et ce malgré nos multicouches. On décide de laisser tomber Punta Arenas et rejoindre rapidement Ushuaïa pour remonter vers le Nord au plus vite. Après 250km on cherche un hôtel, et surtout une douche bouillante (et c’est là qu’on repense aux sources d’eaux chaudes)  pour la nuit avant de passer la frontière chilienne. Nous sommes à la porte de Terre de Feu, mais cette région est chilienne au nord et argentine au sud. Il nous faut donc passer deux fois la frontière dans la journée ; migration, douane et contrôle sanitaire pour sortir d’Argentine, rentrer au Chili et inversement 150km plus loin. Ce qui nécessite beaucoup de temps. Aucune photo de faite  dans la journée, dans ces conditions pas envie d’ôter les gants et le casque pour des pauses, trop froid, en plus il faut jouer l’équilibriste pour maintenir la moto.

     Samedi :

     Il doit faire 5°C quand on démarre, et toujours le vent ;-) mais faut avancer pour rejoindre Rio Grande avant la nuit. Le passage de douane nous prend une heure, par chance ils ont rassemblés les deux postes. Le plus pénible est de devoir se « déballer », impossible de rester habiller ainsi dans la file d’attente, et ensuite remettre les couches correctement afin qu’aucun courant d’air ne pénètre. Quelques kilomètres plus loin, on prend le bac pour traverser le détroit de Magellan, ouahh !! ça fait un drôle d’effet de ce trouver sur cet étroit passage maritime, d’habitude c’est dans les récits qu’on lit son nom. Moi, qui pensais me réchauffer à l’intérieur du navire, impossible de laisser nos motos sans surveillance, les vagues nous obligent à les tenir fermement, et en prime on a le doit d’être arrosé par l’océan. Heureusement que la traversée est rapide, une demi-heure après on arrive en Tierra del Fuego, et on attaque une centaine de kilomètres de piste avant de rejoindre à nouveau la frontière. C’est partis, on prend les même et on recommence, vent violent et ripio….. et les guanacos qui nous passent devant le nez. Cent pour cent de concentration, surtout lors des croisements avec les camions dont les chauffeurs nous saluent tous d’un signe de main. Deuxième passage de douane pour la journée, ici c’est relaxe, la douanière nous offre des gâteaux du temps de l’enregistrement, pendant que ses collègues louchent sur le match de foot à la TV. Ici une beauté sauvage et magique s’offre à nous. Dans un premier temps nous traversons de grandes plaines où des troupeaux de moutons paissent. De très belles estancias entourées d’hectares de prairies balayées en continues par le vent. On arrive à Rio Grande au bord de l’Atlantique, à  l’entrée de la ville une énorme truite nous accueille pour nous signaler que nous sommes dans la capitale de la pêche à la mouche. Des touristes du monde entier arrivent ici pour pêcher la truite dans les nombreux rios, sites unique au monde parait-il. On y fait une étape avant de rejoindre Ushuaïa demain encore 200km pour arriver au bout de cette route 3. Même si le jour semble ne pas vouloir tomber, la fatigue se fait ressentir. Ici, en cette saison le soleil se lève à 5h pour se coucher à 22h, dix-sept heures de clartés.

     


  • Commentaires

    1
    Le cousin
    Vendredi 7 Décembre 2012 à 10:59

    Rio Grande......ville jumelée avec Ornans ?

     

    (Non.....j'dis ça pour la truite géante à l'entrée.....)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :